Un vieil homme sauve un garçon des brutes, le lendemain, il trouve les parents du garçon dans son jardin

Un vieil homme se dirige vers son domicile lorsqu’il voit un garçon importuné par ses camarades de classe. Il décide de l’aider, et le lendemain, il trouve les parents du garçon dans son jardin.

James Holloway était un cadre d’entreprise à la retraite qui avait décidé de s’adonner à un hobby après la disparition de sa femme. Ses enfants vivant loin de lui, il avait besoin de quelque chose pour s’occuper, surtout qu’il vivait seul.

Après avoir essayé plusieurs activités différentes, il a décidé de s’adonner au jardinage. Il avait une grande pelouse et voulait la remplir de buissons de fleurs colorées, d’herbes et de légumes.

James a beaucoup investi dans son jardin, achetant les meilleures graines, engrais et matériel d’entretien. Il a même échangé sa vieille berline contre une camionnette pour pouvoir transporter facilement les fournitures du magasin.

Cependant, peu importaient les efforts de James, il n’était tout simplement pas doué pour le jardinage. Après des années, il avait toujours du mal à s’occuper correctement de ses plantes. Alors qu’il récupérait certaines récoltes, d’autres étaient gaspillées.

Un jour, James s’est rendu à l’épicerie pour acheter du matériel de jardinage. Il a baissé sa vitre en écoutant des chansons des années 1980 à la radio.

Alors qu’il passait devant l’école primaire du quartier, il a remarqué qu’un garçon était pressé contre le mur par ses camarades de classe. “T’es un vrai loser, Bryan !” lui criaient les enfants.

Le garçon était au bord des larmes, suppliant ses camarades de le laisser tranquille. La situation ne plaisait pas à James, il a donc garé la voiture sur le bord de la route et s’est approché du groupe.

“Hé !” a-t-il crié. “Pourquoi tourmentez-vous ce jeune garçon ? Vous voulez que j’appelle vos professeurs et vos parents ? Laissez-le tranquille !”

Les camarades de classe du garçon ont été surpris par l’homme et se sont enfuis. James est allé voir le pauvre garçon, qui avait l’air à la fois effrayé et abattu quand ils sont partis.

“Tu vas bien, mon g arçon ?” a-t-il demandé. Le garçon a hoché la tête et a remercié James d’être intervenu.

Advertisement

Après avoir bien regardé le garçon, James a réalisé qu’il était son voisin. “Tu vis en face de chez moi, non ? Bryan ?” a-t-il demandé à l’enfant.

Bryan a hoché la tête. “Oui, M. Holloway. Je m’appelle Bryan, et je vis en face de chez vous. Merci beaucoup de m’avoir sauvé.”

James a proposé à Bryan de le ramener chez lui après un arrêt rapide à l’épicerie. Bryan était reconnaissant, mais il avait peur que ses camarades de classe ne l’attaquent à nouveau dans la rue.

Pendant qu’il était à l’épicerie, Bryan a découvert l’amour de James pour le jardinage. Ils ont parlé de ses plantes et de la façon dont le jardinage rendait le vieil homme heureux.

Sur le chemin du retour, James décida d’interroger Bryan sur ses camarades de classe. “Est-ce qu’ils te donnent toujours du fil à retordre ?” demanda-t-il au garçon.

Oui. Je ne sais pas pourquoi ils ne m’aiment pas. Je pense que c’est parce que je n’aime pas les mêmes choses qu’eux. C’est pour ça qu’ils n’arrêtent pas de me traiter de loser”, soupira-t-il.

“Tu n’as pas besoin d’aimer les mêmes choses que les autres tant que tu es un bon garçon. Souviens-toi de ça, d’accord ? N’aie pas peur de te défendre. Je peux t’apprendre quelques trucs d’autodéfense pendant ton temps libre si tu veux. Viens me voir quand tu veux”, proposa James.

Bryan sourit. “Merci, M. Holloway. Je viendrai souvent vous rendre visite”, répondit-il.

Le lendemain, James se promenait sur sa pelouse lorsqu’il a vu les parents de Bryan, les mains souillées comme s’ils avaient fait du jardinage. Il a également été surpris de voir que son jardin était propre et bien entretenu, avec toutes les mauvaises herbes et les plantes mortes coupées. Tout avait l’air frais, ce qui en faisait un environnement propice à la floraison saine des fleurs et des cultures.

“Quel spectacle ! Mon jardin est magnifique ! Merci ! Vous avez passé la matinée ici ?” demanda-t-il en s’approchant de ses voisins.

Ils hochèrent la tête et se présentèrent à nouveau comme Mila et Steph. “Ce n’est pas grand-chose, M. Holloway. Bryan nous a parlé de ce que vous avez fait pour lui hier. Nous voulions vous remercier pour votre gentillesse et nous avons réalisé que c’était probablement la meilleure façon de montrer à quel point nous apprécions ce que vous avez fait”, dit Mila.

James était ravi et ne pouvait s’empêcher d’admirer son jardin. “C’est vraiment génial ! Merci beaucoup ! Pour hier, ce n’était rien du tout. Vous avez un bon fils. Je vois que vous l’avez bien élevé”, leur dit James.

James, Mila, Steph et Bryan ont pris le petit-déjeuner ensemble ce jour-là et ont appris à se connaître davantage. Steph a proposé d’aider James à entretenir son jardin et de lui apprendre quelques trucs et astuces de jardinage.

Advertisement

À partir de ce jour, James et Steph ont travaillé ensemble sur le jardin tandis que Mila préparait des collations qu’ils pouvaient déguster tous les après-midi. Bryan est également venu donner un coup de main au jardin et apprendre des trucs d’autodéfense de James.

Depuis qu’il a suivi l’entraînement d’autodéfense avec James, Bryan ne tolérait plus ses intimidateurs. Il s’est assuré de se défendre et de leur faire savoir ce qu’il ressentait. “Je ne vous permettrai plus jamais de me faire sentir faible. Laissez-moi tranquille, je n’ai plus peur de vous”, leur avait-il dit.

Après avoir découvert que Bryan s’était endurci, ses brutes ne l’ont plus jamais ennuyé. En fait, ils ont commencé à respecter Bryan pour s’être défendu, réalisant qu’il n’était pas un “loser” après tout.

Que pouvons-nous apprendre de cette histoire ?

  • N’abandonnez pas votre passion simplement parce que vous n’êtes pas bon dans ce domaine. Continuez à apprendre et à travailler dur. James n’a jamais abandonné le jardinage, même s’il n’était pas très doué. Il savait que le jardinage lui procurait de la joie, alors il a continué à apprendre et à travailler pour s’améliorer dans ce domaine.
  • Lorsque vous êtes en mesure d’aider, faites-le. James aurait pu facilement passer devant l’école où Bryan était malmené, mais il ne l’a pas fait. Il savait que ce que les enfants faisaient était mal, alors il a décidé de défendre Bryan alors qu’il ne pouvait pas le faire lui-même.

Partagez cette histoire avec vos proches. Elle pourrait les inspirer et illuminer leur journée.

Si vous avez aimé cette histoire, vous aimerez peut-être celle d’un gang qui a demandé à un vieil homme de ne pas se mêler de ses affaires, avant de lui présenter ses respects le lendemain.

Cette histoire est inspirée de la vie quotidienne de nos lecteurs et rédigée par un écrivain professionnel. Toute ressemblance avec des noms ou des lieux réels est une pure coïncidence. Toutes les images sont uniquement destinées à l’illustration. Partagez votre histoire avec nous ; elle changera peut-être la vie de quelqu’un. Si vous souhaitez partager votre histoire, veuillez l’envoyer à info@amomama.com.



Source link