victime d’agression en plein interview

Émilie a failli se faire frapper lors d’une discussion sur son quotidien de maman et sa façon d’éduquer son enfant.

La scène s’est passée durant le tournage d’un épisode de Baby Story, une émission consacrée aux parents influenceurs. Alors qu’ils sont en plein interview, Jeremstar et Émilie vivent un véritable moment lunaire lorsqu’un parfait inconnu commence à les insulter et leur proférer des menaces, sans raison apparente. Il leur aurait même dit qu’ils pouvaient appeler la police vu ce qu’il comptait leur faire. 

Émilie (Mariés au premier regard)
Instagram

À lire aussi : Mariés au premier regard 4 : Sarah dévoile la proposition indécente de la production

Rencontre avec Monsieur « Je parle quand je veux »

Pour cet épisode, le vidéaste avait décidé de tourner une séquence dans un parc, au bois de Vincennes, en banlieue parisienne. Une sorte de pique-nique interview avec Émilie et sa petite fille de 18 mois. 

L’interview commence. Tout se passe bien. Émilie parle de son rôle de maman solo et de toutes les difficultés qui vont avec. Elle confie notamment qu’il lui arrive parfois de s’écrouler de fatigue, de nerfs, de pleurer. 

Puis, un individu est arrivé. Ce dernier s’est installé confortablement derrière eux, écoutant attentivement ce qui se disait. Et alors que la jeune maman répondait à une question posée par le vidéaste, l’individu lui coupa la parole. Encore et encore. 

L’ancienne candidate de Mariés au premier regard a fini par se retourner, leurs regards se sont croisés et là elle se rendit compte que c’était… personne. Elle ne le connaissait ni d’Adam ni d’Eve. Il était juste là, à écouter toute la discussion, et donner son avis quand bon lui semblait.

Advertisement

Le Monsieur commence à juger Émilie

Malgré tout, le tournage a continué. Mais l’implication de cet individu était telle que cela devenait très compliqué. Non seulement la personne continuait à intervenir de manière incessante mais elle se permettait en même temps de juger Émilie. 

Lassée par cette situation, la mère de famille se retourne à nouveau et lui demande les raisons qui le poussent à agir ainsi, tenant de tels propos. Lui qui ne savait pertinemment rien de la vie de la jeune femme remettait ouvertement en cause son discours. Sans avoir été sollicité ne serait-ce qu’une fois qui plus est. C’est à ce moment que tout a vrillé. 

Entre-temps, la compagne du monsieur arrive. À peine était-elle là qu’elle remarqua Jeremstar. Elle lui a dit qu’elle était fan de ses vidéos et que bon nombre d’entre elles ont pu l’aider dans sa vie. Il faut savoir que lorsqu’elle tient ce discours, elle n’est encore au courant de rien. Elle profite simplement de cet instant en compagnie du vidéaste.

Tout part en vrille

Puis, sans prévenir, Monsieur « Je parle quand je veux » a commencé à élever la voix, en les insultant et en les menaçant. Il est devenu incontrôlable. Il osait même leur dire qu’ils pouvaient aller porter plainte s’ils le voulaient après ce qu’il allait leur faire. Tout cela avec des injures qui pleuvaient de partout.  

Advertisement

Finalement, Émilie a pris la poussette et elle a quitté le pique-nique, emmenant avec elle sa fille de 18 mois. Cette situation avait pris trop d’ampleur et elle avait peur qu’il arrive quoi que ce soit à sa petite Lina.

Jeremstar, lui, est resté seul avec cet homme. Il a essayé de comprendre le pourquoi du comment mais c’est également parti en vrille. Ainsi, le vidéaste a, lui aussi, décidé de plier bagages et laisser cet homme exprimer toute sa violence avec la nature.

Le tournage a donc été interrompu et remis à plus tard. Dans sa vidéo où il raconte cette histoire, Jeremstar déclare encore être sidéré de la violence de la scène. Pour lui, on peut ne pas aimer des personnes qu’on peut voir à la télé, mais que cela se manifeste avec autant de violence c’est INACCEPTABLE.

Réaction d’Émilie

De son côté, Émilie a expliqué sur son compte Instagram qu’elle était toujours sous le choc. Selon elle, cette agression est tout simplement de la violence gratuite juste parce que l’individu en question se serait senti snobé. 

En effet, durant cette interview où il intervenait à sa guise, il aurait posé des questions à la jeune maman qui ne lui aurait pas immédiatement répondu parce qu’elle était en train de manger. Chose qu’elle n’avait pas pu faire depuis le matin à cause du tournage. Mais on ne fait pas cela à Monsieur « Je parle quand je veux ». D’où l’agression.



Source link