Une association sauve 25 chats et chatons abandonnés dans une maison sans eau ni nourriture

Les résidents d’un quartier situé à Birkenhead, dans le comté du Merseyside en Angleterre, ont contacté les autorités pour signaler des faits atroces.

De nombreux chats avaient été abandonnés à leur triste sort au sein d’une maison après le déménagement de leurs propriétaires.

Les enquêtrices de la RSPCA, Emma Dingley, Lisa Lupson et Helen Smith se sont donc déplacées pour constater les dires. À leur arrivée, elles ont en effet pu déplorer les conditions de vie inhumaines dans lesquelles survivaient les félins.

Illustration de l'article : Une association sauve 25 chats et chatons abandonnés dans une maison sans eau ni nourriture
RSPCA Wirral

Plusieurs dizaines de chats se cachaient sous les meubles. Sur place, les enquêtrices ont observé que les matous n’avaient ni à manger ni à boire et qu’ils déambulaient parmi les immondices.

Advertisement

« Certains vivaient dans le canapé et on pense que des bébés sont nés à l’intérieur des coussins », a déclaré Emma à ITV News.

Sauvetage en urgence

Les pauvres bêtes étaient apeurées et malades. Une infestation de puces avait en effet mis à mal la santé des spécimens les plus fragiles.

Les 3 femmes ont donc placé des pièges sans cruauté pour les capturer. « En 3 jours, un total de 25 chats et chatons ont été récupérés, âgés d’une semaine à 4 ans. 10 de plus que ce que l’on pensait. Malheureusement, 2 petits étaient morts d’anémie », a précisé Emma.

Les félins en piteux état ont été conduits à la succursale Wirral et Chester de la RSPCA. Ils ont reçu des soins d’urgence visant à les débarrasser définitivement des puces et des vers. Par ailleurs, ils ont été réalimentés afin qu’ils retrouvent un poids idéal.

Advertisement

« Ils étaient terrifiés et il est clair qu’ils n’avaient pas eu beaucoup d’interaction avec les humains. Nous travaillons donc avec eux maintenant pour les aider à surmonter cette peur et à se socialiser. Malgré cela, ils sont tous magnifiques et ont de bons tempéraments », a expliqué Kay Hawthorn, la directrice du refuge.

Plusieurs matous ont déjà été adoptés au sein de foyers chaleureux. Les plus introvertis cherchent toujours leurs futurs propriétaires.

« Avec un peu de patience et d’amour, ils gagneront en confiance », a assuré Kay.

Source link