le chat ne criait pas sans raison

ANIMAUX PRÉFÉRÉS

3 min

La propriétaire du chat partait en vacances et a demandé à son frère de s’occuper de son animal de compagnie. Le frère a décidé de ne pas perdre de temps supplémentaire à ne pas voyager dans la ville, alors pendant l’absence de l’hôtesse, il a déménagé dans son appartement pour que le chat ait de la compagnie. Le premier jour dans un nouvel endroit, l’homme a réussi à tomber malade – forte fièvre, congestion nasale, toux sévère. Tout ce que je pouvais faire était de tomber sur le lit et d’essayer de dormir. Mais le chat, semble-t-il, n’aimait pas du tout l’idée qu’un homme dorme. Dès qu’il fut confortablement installé dans son lit, l’homme entendit le cri de l’animal. Le chat criait de façon déchirante, alors, ayant rassemblé ses dernières forces, le gars est allé à la cuisine, a versé de la nourriture pour l’animal et a versé de l’eau fraîche. Cela valait la peine de retourner dans la chambre, le cri du chat reprenait avec la même force.

Advertisement
Le gars est de nouveau allé à la cuisine, cette fois il a essayé de calmer le chat avec de la viande et de l’affection, juste au cas où il vérifierait le plateau. Ne trouvant aucune raison qui poussa le chat à piquer une colère, l’homme retourna se coucher. La situation s’est répétée – dès qu’une personne a quitté la cuisine, le chat a commencé à crier de façon déchirante. À un moment donné, l’homme n’a pas pu le supporter, car sa mauvaise santé n’a fait qu’aggraver sa réaction face au comportement extrêmement étrange du chat. Il a chassé le chat de la cuisine avec un chiffon humide, fermant la porte devant le nez de l’animal. Le chat a répondu en s’asseyant sous la porte et a recommencé à crier. L’homme s’est rendu compte qu’il ne pourrait pas s’endormir, alors il a décidé de se faire du café. En s’approchant du poêle, il vit que l’un des brûleurs était ouvert, mais qu’il n’y avait pas de flamme. Il s’est avéré que pendant tout ce temps, le chat essayait d’avertir du danger, et pas seulement d’interférer avec le sommeil.

Advertisement

Source link